Découvrir Dinard

Édifiée sur la rive gauche de la rivière de la Rance face à Saint-Malo, la Cité Corsaire, la levitra before and after ville de Dinard domine un site magnifique qualifié de plus beau site marin d’Europe.

Elle baigne dans cette mer couleur d’Emeraude que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Bénéficiant d’un climat exceptionnel, c’est à juste titre que la ville de Dinard a été érigée en station climatique par décret du 4 mars 1921. Le climat local est un microclimat de type océanique atténué par les masses d’eau régulatrices constituées par la mer et la Rance et amplifié par le courant chaud du Gulf Stream.
L’influence des fortes dénivellations des marées provoque une ionisation positive de l’air et produit une action tonique et surtout fortifiante.

La ville de Dinard s’étend sur 1 013 hectares dont 784 hectares terrestres et 229 hectares maritimes; elle est installée sur une succession de pointes entrecoupées de petites baies où l’on trouve des plages splendides qui en ont fait la réputation.

Forte de 10 988 habitants, la population passe au moins à 50 000 en période estivale et connait toutes les fins de semaine et pendant les vacances scolaires un accroissement important de celle-ci.

Il y a un peu plus d’un siècle, Dinard bénéficie des qualificatifs les plus élogieux et aucun superlatif ne sera ni trop grand, ni trop beau pour elle. On vante ses charmes sur les affiches, dans la presse, les livres, les gares et surtout dans les salons mondains. On l’appelle : « La Reine des Plages », « La Monaco des étrangers », « La  Perle de la Côte d’Emeraude », « La Nice du Nord », « La Plage la plus aristocratique de France », « Dinard la Belle », « Dinard la Jolie », « Dinard l’Italienne », Dinard ville de luxe », « Dinard cité des mariages »…
L’estuaire de la Rance est présenté comme « Le Bosphore de l’Occident », Dinard comparée à Scutari.

Depuis quelques années, la ville de Dinard a renoué avec cette gratifiante réputation : « Dinard, l’élégante » (Ouest-France), « L’endroit chiquissime Dinard » (le Point), « Dinard, la star » (Figaro magazine), « Dinard, l’émeraude de l’Ouest » (Valeur Actuelle), « Dinard, une station so british » (La Tribune)…
Ces dernières années également Dinard a reçu d’éminentes distinctions : les 4 fleurs (comité national de fleurissement), la Marianne d’Or, le César des Maires, le Coup de coeur (Ministère du Tourisme) et a obtenu le label Ville d’Art et d’Histoire.

La ville de Dinard a été indiquée récemment comme figurant parmi les 10 stations balnéaires les plus réputées d’Europe (presse nationale).

Texte tiré de « Dinard, son Histoire » de Marius MALLET